Japon: Ratification de la Convention de La Haye reportée sine die

Suite à la dissolution hier au Japon de la Chambre des Représentants (chambre basse), la ratification par le Parlement de la Convention du 25 octobre 1980 sur les aspects civils de l’enlèvement international d’enfants, dite Convention de La Haye de 1980 ne pourra pas avoir lieu comme prévu.
C’est certes une mauvaise nouvelle mais il faut espérer que le prochain gouvernement et la prochaine Assemblée remettront rapidement à l’ordre du jour ce projet de ratification.
Il faut espérer aussi que le(s) parti(s) majoritaire(s) à l’issue des élections législatives sera ou seront sensible(s) à ce problème.
Par ailleurs, l’organisation des élections législatives japonaises se heurte au projet de redécoupage des circonscriptions, celui-ci ayant été ratifié dans l’urgence vendredi mais bien sûr pas encore appliqué. Un groupe de juristes vient de déposer une plainte pour protester contre le caractère inconstitutionnel d’élections anticipées dans la situation présente. Si les élections avaient lieu comme annoncé le 16 décembre, ils envisagent d’en demander l’annulation. 4 mois environ sont nécessaires pour parachever la réforme du découpage électoral.
(Sources: la presse japonaise en anglais)
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s