Le Japon fait un premier geste en direction des enfants franco-japonais privés des liens avec leur parent français

pèreenfant - copie(communiqué de Richard Yung, Sénateur représentant les Français établis hors de France)

Le 9 mai dernier, la chambre basse de la Diète japonaise a adopté le projet de loi autorisant la ratification de la convention de La Haye du 25 octobre 1980 sur les aspects civils de l’enlèvement international d’enfant.

Me réjouissant de ce premier geste en direction des enfants franco-japonais privés des liens avec leur parent français, je forme le vœu que le Sénat japonais exprime un vote identique dans les plus brefs délais.

Cliquez ici pour lire la suite sur le site de Richard Yung, Sénateur représentant les Français établis hors de France

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.